Marie Berthe

Publié le par et patati et petites croix

 

 

 

Elle s'appelait Marie Berthe,

son frère, mon grand-père maternelle,

disait "la Marie",

son mari la nommait "Ma Mie"

pour le reste de la famille

c'était la Marraine...

Il est vrai qu'elle l'était pour deux des filles de la famille.

 

histoire de marie berthe

 


Marie-Berthe brodait encore et encore,

c'était son métier d'hiver comme beaucoup de paysannes.

 

Cette femme sans enfant

était toujours entourée par  une marmaille remuante.

Elle présentait, pour les marmots,

de multiples avantages :

elle sentait bon la violette,

sa maison regorgeait de bibelots

avec lesquels nous pouvions jouer sans réserve

et surtout

les poches de son tablier

étaient des puits à bonbons,

dans lesquelles ses mains plongeaient régulièrement

suivi d'un "ouvre un peu ton p'tit bec..."

 

J'ai passé de nombreux après-midi

auprès d'elle

à cuisiner pour mes poupons

ou à repasser les mouchoirs

avec de vieux fers.

 

Il y a quelques jours,

en rangeant mon atelier,

j'ai retrouver mes trésors :

 le napperon sur lequel je disposais la table

et deux anciens fers.


naperon broder


Publié dans histoires de brodeuse

Commenter cet article

Jaly 05/08/2010 22:09



De très jolis souvenirs bien précieux au fond d'une mémoire, broder à cette époque c'étaient points de tige, de bouclettes, passé plat et empiétant, le travail était beaucoup plus délicat. 
Une bien précieuse marraine que tu avais là.  Amicalement



piroshka 05/08/2010 09:39



Que de jolis souvenirs ! On brodait des napperons ,il y a longtemps ,on ne faisait pas des XXX . Je crois que c'était dépassé ..... Par contre c'est plus difficile la broderie tradi !


Bises  Edith



vinsareva 05/08/2010 09:18



Tu as de la chance d'avoir de si beaux souvenirs.